• Blanche-Neige et les Sept Nains : Secrets de tournage

    Sans titre 2gqqqqqqq
    Blanche-Neige et les Sept Nains : Secrets de tournage
     
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Blanche-Neige et les sept nains" et de son tournage !
     
    Un projet à hauts risques
    Quand Disney décide de se lancer dans la réalisation d'un long métrage animé, tout le monde crie au suicide. En effet, il s'agit là d'un projet ambitieux, où Disney se montre totalement innovateur. D'ailleurs, l'élaboration du film prendra quatre ans et amènera la firme au bord de la faillite.
     
    Un travail de Titan
    La production de Blanche Neige et les sept nains a employé 750 personnes, qui ont travaillé d'arrache-pied durant près de quatre ans, de la conception à la fabrication, cette dernière étape ayant nécessité 18 mois à elle seule. Le budget, initialement de 150000 dollars, atteignit finalement 1,4 millions de dollars.
    Les équipes utilisèrent pour la réalisation une caméra multiplane, qui permet de produire un effet de relief.
     
    Un succès historique
    La première eu lieu à Los Angeles en 1937, et le film fut acclamé par le public, procurant au concepteur et initiateur du film un sentiment de revanche. Dans ses trois premiers mois d'exploitation, Blanche Neige et les sept nains attira plus de 20 millions de spectateurs, et le film en comptabilise aujourd'hui plus de 200 millions à travers le monde.
    En 1939, Walt Disney reçut un oscar spécial pour le film, reconnaissant son innovation majeure et la naissance d'un genre nouveau au cinéma. Durant cette cérémonie, le producteur reçut en fait une statue de taille normale et sept petites.
     
    Un financier
    C'est avec Blanche Neige et les sept nains que la firme Disney a lancé la pratique des droits dérivés, consistant à percevoir un pourcentage sur l'usage de personnages, et qui représente une des entrées majeures de la société aujourd'hui.
     
    Première
    Lors de la première mondiale, Judy Garland, Marlène Dietrich et Charles Laughton vinrent acclamer le dessin-animé au Circle Theater, qui va faire s'émouvoir le tout-Hollywood.
     
    Première pour Walt Disney
    "Blanche-Neige et les Sept Nains" est le premier long-métrage parlant et en couleurs de l'histoire ascendante du dessin-animé.
     
    Walt Disney perfectionniste
    Mécontent du teint de Blanche-Neige, il accepta de procéder à la suggestion d'une fille du studio: il fit déposer sur chaque Cellulo une touche de fard. Tout cela dans le but de rehausser la couleur des joues de Blanche-Neige.
     
    Source : ici

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :